La SNCF dans la Silicon Valley : C’est possible

La SNCF dans la Silicon Valley : C’est possible

La SNCF veut intégrer les nouvelles technologies pour offrir de nouvelles expériences de voyage, mais également transformer ses modes de travail. Afin de mieux adopter ces nouveaux outils, s’imprégner également de cette culture digitale, elle a décidé d’ouvrir un bureau dans la Silicon Valley.

Trajet connecté, améliorer l’information voyageur, fluidifier les processus de travail internes, sont les quelques bénéfices que le bureau de la SNCF dans la Silicon Valley pourrait obtenir via des partenariats avec les entreprises digitales.

 

Yves Tyrode responsable de la transformation digitale de la SNCF indique dans « Les Infos » le journal interne de la SNCF.
Facebook, qui peut nous être utile non pas comme réseau social, mais pour accélérer le déploiement de notre application unifiée. Ou Twitter, qui peut nous servir dans la relation client.

Le futur bureau de la SNCF devrait être chargé du suivi des relations avec ces géants du Net, mais également d’un travail de veille afin d’intégrer le plus tôt possible les nouvelles tendances dans ses réflexions.

Guillaume Pepy compte beaucoup sur le digital et les nouvelles technologies pour modifier en profondeur la SNCF et réaliser des gains de productivité. Et ce, pas seulement dans la relation client, mais aussi dans la maintenance ou encore la « production » de trains.

Khusela : une alarme incendie adaptée aux bidonvilles

Khusela : une alarme incendie adaptée aux bidonvilles

La toute jeune entreprise Khusela  (Afrique du Sud) a développé spécifiquement un détecteur intelligent pour des habitations des bidonvilles, qui déclenchent des alarmes à l’échelle du voisinage en cas d’incendie.

Dans les habitations précaires des bidonvilles, les dispositifs standards ne sont pas appropriés pour surveiller l’habitation.

Le dispositif ressemble beaucoup à un avertisseur d’incendie typique, mais la technologie qu’il embarque répond aux  conditions particulières de vie dans les bidonvilles. Ces zones ont souvent peu ou pas d’électricité.  De plus,  les maisons sont construites très proches les unes sur des autres. Dans ces conditions, la propagation d’un incendie serait extrêmement rapide et ravagerait tout un quartier.

L’innovation de Khusela réside dans l’utilisation de la chaleur comme moyen de détection plutôt que la fumée. Les dispositifs sont peu coûteux comparés aux alarmes traditionnelles et se connectent entre eux pour mieux alerter le voisinage. Si un feu est détecté, toutes les alarmes des autres  boîtiers dans un rayon de 100 mètres sont aussi déclenchées.

Tout le projet sur le site officiel : ici.

Sainsbury : un supermarché où rien ne se perd….tout se transforme!

Sainsbury : un supermarché où rien ne se perd….tout se transforme!

La chaîne de supermarché anglaise Sainsbury a annoncé un nouveau programme de développement durable agressif qui promet d’atteindre 20 objectifs de l’environnement d’ici à 2020.

Dans ce cadre, l’entreprise veut lutter contre le gaspillage. Les supermarchés sont loin d’être exemplaires en matière de gaspillage et de perte alimentaire. Ils jettent quotidiennement des marchandises parfaitement comestibles si elles ne sont pas esthétiquement irréprochables ou si elles approchent de leur date limite de consommation.

Sainsbury a donc décidé de créer le premier supermarché autonome en énergie grâce à la transformation de ses déchets alimentaires. Les aliments impropres à la consommation sont repris par les camions de livraison de l’entreprise afin que l’empreinte écologique soit neutre. Ensuite les déchets sont pris en charge par une société spécialisée qui les place dans un collecteur pour produire du gaz qui sera transformé en électricité. Electricité qui alimentera directement le magasin Sainsbury.

Pourquoi une enseigne de la GMS toute entière organisée pour préserver sa marge s’intéresse aux enjeux climatiques ?

La déforestation , la surpêche, la mauvaise gestion des terres et l’augmentation de la consommation d’énergie ont contribué à l’augmentation de la tension sur le système agroalimentaire mondial. Des questions telles que le changement climatique , la rareté de l’eau et la croissance de la population ont eu un impact significatif sur la sécurité à long terme de l’approvisionnement en nourriture. Dans un contexte de tension pour l’accès à la nourriture dans le monde, le défi d’un distributeur tel que Sainsbury est de s’assurer que tous les impacts sociaux et environnementaux le long de la la chaîne d’approvisionnement sont identifiés et traités afin d’assurer la qualité et l’approvisionnement en nourriture.

 

En attendant que d’autres supermarchés franchissent le cap, vous pouvez en apprendre plus sur le site de Sainsbury.

Vous allez aimer prendre le Métro

Vous allez aimer prendre le Métro

Aux Pays-Bas, l’agence de design d’Edenspiekermann a développé un affichage LED le long de  la plate-forme d’embarquement qui fournit des informations en temps réel sur le wagon et les conditions de circulation.

L’affichage a pour but de donner toutes les informations aux voyageurs afin qu’ils puissent attendre le métro là où le wagon sera le moins encombré. Le service va plus loin en faisant la distinction entre la première et la deuxième classe mais aussi sur les wagons susceptibles de pouvoir accueillir au mieux les vélos, les fauteuils roulants et autres poussettes.

Edenspiekermann est une agence de stratégie par le design. Une bande verte signifie qu’il y a des places disponibles, une bande jaune indique que le wagon est assez encombré et une bande rouge signifie qu’il est complet.  Le projet a rencontré un grand succès à Den Bosch la première station où il avait vu le jour et va être appliqué à d’autres gares dans les années à venir.

Pour en savoir plus sur le projet, vous trouverez des informations ici.

Axa Lab pour innover dans la Silicon Valley

Axa Lab pour innover dans la Silicon Valley

L’assureur français ouvre un Axa Lab à San Francisco. Située à proximité de la Silicon Valley, cette structure de veille a vocation à détecter les dernières tendances du web, à renforcer la culture numérique au sein du groupe et à initier des projets pilotes. Le Lab identifiera aussi les startups et les talents avec lesquels Axa pourrait travailler. A sa tête, Axa a nommé Guillaume Cabrère qui a été membre du comité exécutif de Duke / Razorfish et directeur de la DDB Digital University.

Suite à l’émergence du digital dans la consommation des ménages, le leader international des assurances Axa a décidé d’implanter un laboratoire (« Lab ») au coeur de l’industrie des nouvelles technologies : la Silicon Valley (San Francisco).

Avant-gardiste dans son secteur, Axa souhaite développer sa transformation digitale avec son Lab, qui à 4 principales missions :

connecter l’entreprise avec les entreprises leaders du secteur de la technologie dans le but de devenir des partenaires,

détecter les tendances émergentes, identifier les start-ups et les nouveaux talents,

appliquer de nouvelles formations dans la Silicon Valley,

lancer des pilotes en tests avant leur déploiement dans plusieurs pays.

My Burberry, mon parfum personnel

My Burberry, mon parfum personnel

My Burberry est la nouvelle fragrance de la marque britannique

Le “my” n’est ici pas fortuit puisque, fort de son tout nouveau service de personnalisation de vêtements, Burberry propose également de customiser votre flacon de parfum. Celles qui le souhaitent pourront ainsi apposer jusqu’à trois initiales sur le flacon, décoré par un nœud en gabardine, clin d’œil au trench iconique de la maison.

Les clientes auront également la possibilité de créer un flacon personnalisé sur Internet grâce à une publicité interactive, mais aussi grâce aux applications Facebook et Twitter. Ils pourront ensuite partager le fruit de leur travail sur les réseaux sociaux. Celles qui le souhaitent peuvent également se rendre au Sephora des Champs-Élysées, à Paris, pour créer leur flacon sur grand écran, avant de le faire produire en magasin. Le service sera également disponible sur le site Internet de la marque Burberry et dans certaines de ses boutiques et revendeurs.