La SNCF veut intégrer les nouvelles technologies pour offrir de nouvelles expériences de voyage, mais également transformer ses modes de travail. Afin de mieux adopter ces nouveaux outils, s’imprégner également de cette culture digitale, elle a décidé d’ouvrir un bureau dans la Silicon Valley.

Trajet connecté, améliorer l’information voyageur, fluidifier les processus de travail internes, sont les quelques bénéfices que le bureau de la SNCF dans la Silicon Valley pourrait obtenir via des partenariats avec les entreprises digitales.

 

Yves Tyrode responsable de la transformation digitale de la SNCF indique dans « Les Infos » le journal interne de la SNCF.
Facebook, qui peut nous être utile non pas comme réseau social, mais pour accélérer le déploiement de notre application unifiée. Ou Twitter, qui peut nous servir dans la relation client.

Le futur bureau de la SNCF devrait être chargé du suivi des relations avec ces géants du Net, mais également d’un travail de veille afin d’intégrer le plus tôt possible les nouvelles tendances dans ses réflexions.

Guillaume Pepy compte beaucoup sur le digital et les nouvelles technologies pour modifier en profondeur la SNCF et réaliser des gains de productivité. Et ce, pas seulement dans la relation client, mais aussi dans la maintenance ou encore la « production » de trains.

Abonnez-vous à notre newsletter et restez connecté(e) à l'Expérience Client

Abonnez-vous à notre newsletter et restez connecté(e) à l'Expérience Client

Soyez averti(e) de nos dernières notes de blog

Merci ! Votre inscription est bien prise en compte.

newsletter blog

Abonnez-vous à notre newsletter et restez connecté(e) à l'Expérience Client

Soyez averti(e) de nos dernières notes de blog

Merci ! Votre inscription est bien prise en compte.

Share This