Etude : Les français et les objets connectés

Etude : Les français et les objets connectés

Le marché français des objets connectés pèsera 500 millions d’euros en 2016, selon Xerfi.

Réservés il y a encore quelques années aux technophiles avertis, les objets connectés sont en passe de révolutionner le quotidien de tous les Français.

Déjà, de grandes marques françaises se lancent sur le créneau et perçoivent le potentiel des objets connectés pour :

  • renforcer leur relation client
  • devenir une source précieuse de données
  • se réinventer et faire preuve d’innovation

Les objets connectés sont un intérêt croissant pour les marques.

Mais que pensent les Français de ces fameux objets ?

Selon une étude quantitative réalisée par The Link, en décembre 2014, les Français sont de plus en plus avertis et réalistes face aux objets connectés. En effet 1 Français sur 2 sait de quoi il s’agit et seulement 7% n’en ont jamais entendu parler.

A la question « à quel univers pensez-vous en premier ? », c’est l’univers du Multimédia qui arrive en tête avec 75%, puis la Maison avec 49% et enfin  23% pour l’électroménager.

On constate que la cible principale reste composée majoritairement d’hommes âgés entre 18 et 29 ans.

On distingue 5 typologies de Français :

  • 43% de curieux
  • 27% de dubitatifs
  • 11% de craintifs
  • 9% de réfractaires
  • 10% se sentent enthousiastes

Pour 89% du panel interrogé, « les objets connectés peuvent rendre des services intéressants » et 83% affirment que les objets connectés « vont s’ancrer durablement dans notre quotidien ». Cependant, ils peuvent être perçus comme un danger pour la santé (69% des interrogés) ou facteur d’une certaine intrusion dans la vie privée (76%).

Pour finir, on apprend que 8% des Français ont l’intention d’acheter un objet connecté. Parmi eux, 59% le feraient pour équiper leur auto, 56% pour équiper leur maison, 52% pour une utilisation multimedia, et 47% pour surveiller leur santé.

 

IKEA recharge votre smartphone

IKEA recharge votre smartphone

Quelqu’un aurait-il un chargeur de smartphone s’il vous plait ?

Cette question nous l’avons tous posé au moins une fois dans notre vie (voir plusieurs fois pour certains)… le sentiment que la vie va s’arrêter si l’on ne peut pas recharger son smartphone dans la minute !

Mais ce temps-là est fini et ça grâce à IKEA qui met fin à l’angoisse du téléphone avec 1% de batterie.

En effet le célèbre vendeur de meuble Suédois à la solution !

Il sera bientôt possible de recharger son téléphone mobile ou sa tablette en posant l’appareil sur un simple meuble au nom incompréhensible.

Mais comment est-ce possible ?

Grâce à un partenariat avec Wireless Power Consortium,  le géant du meuble en Kit va intégrer la technologie de recharge sans fil Qi dans une gamme de meubles et accessoires qui seront vendus en Europe et en Amérique du Nord, à partir du mois d’avril.

L’électronique permettant la recharge sans fil Qi sera intégrée dans des lampes, des tables basses ou des bureaux, à des prix commençant à 40 euros. Il sera aussi possible d’acheter des socles de recharge par induction chez Ikea, pour les placer sur n’importe quel meuble.

Si vous êtes le propriétaire d’un appareil mobile qui  supportent le protocole Qi comme le nouveau smartphone Galaxy S6 vous êtes sauvé, sinon il va falloir encore s’armer d’un peu de patience…

Scanner les calories avec sa montre

Scanner les calories avec sa montre

Nous connaissons tous quelqu’un qui s’amuse à compter les calories de chaque aliment qu’il va ingurgiter. Mais malgré ses efforts, il est bien difficile d’identifier toutes les valeurs nutritionnelles des aliments. Nous ne sommes pas tous nutritionnistes et ce n’est pas si simple de comprendre le  « langage étiquette » et de savoir combien de calories sont nécessaires pour entretenir un corps de rêve.

Pour nous simplifier la vie et surfer sur la vague des objets connectés, Xinbei Hu, une étudiante en design à la Savannah College of Art and Design a imaginé Telo Watch, une montre conçue pour détecter en temps réel les calories des aliments que nous consommons.  Cette montre design – quelque peu semblable à l’Apple Watch – est équipée de différents capteurs qui peuvent estimer le nombre de calories dans notre assiette en temps réel et c’est là que ça devient chouette.

 

Parce que oui, je sais ce que vous être en train de penser que c’est un copié-collé de l’Apple Watch, mais non ! Plus besoin de rentrer péniblement sur sa montre ou son smartphone chaque aliment consommé. Il vous suffit de scanner votre nourriture et hop c’est dans la boite. Un vrai jeu d’enfant.

xinbei-hu-montre-connectee-identifie-temps-reel-calories-plats-vous-mangez_1

Vos données sont stockées dans votre smartphone et vous pouvez ainsi vous amuser à faire des petites comparaisons de vos calories.

Telo Watch est encore à l’état de concept notamment car la détection de calories  à travers une image n’est pas une mince affaire. Néanmoins, à travers ce projet on constate l’engouement pour les objets connectés et surtout la volonté du contrôle de l’alimentation via les nouvelles technologies.

Choisissez le quartier qui vous convient!

Choisissez le quartier qui vous convient!

Lorsque l’on choisit de louer ou d’acheter un appartement ou une maison, on s’intéresse d’abord au logement : est-ce que toutes mes robes vont tenir dans ces petits placards ? Est-ce que Medor aura assez d’espace dans le jardin ?

Une fois votre choix fait, peut-être aurez-vous la plus belle et grande maison mais cela peut impliquer de vivre dans la même rue qu’une dizaine de criminels avec aucun magasin ouvert après 17h… Et ça vous n’en savez rien puisque vous n’y êtes pas encore…

PlaceIlive est un site internet lancé il y a un an qui se sert des données disponibles pour construire des notes sur le quartier et ainsi donner des informations aux futurs habitants.  On y trouve ainsi des indices pour chaque rue d’une ville concernant la pollution, le taux de criminalité, les magasins ouverts, les loisirs disponibles… On peut également trouver l’emplacement de tous les magasins de cupcakes de la ville par exemple, ou encore des vétérinaires pour Medor. De quoi rassurer les futurs habitants. Le site permet également aux habitants de partager leur avis sur leur quartier, mettant ainsi un peu d’humain dans tous ces chiffres.

Pour l’instant les données ne sont disponibles que pour les villes de Berlin, San Francisco, Londres, Manhattan et Chicago.

Si vous avez prévu de vous rendre dans une de ces villes, allez jeter un œil sur le site : http://placeilive.com

AMAZON : PLACE IT, PRESS IT and GET IT

AMAZON : PLACE IT, PRESS IT and GET IT

Finie la fameuse liste de courses qui se perd au fond du sac à main ! Fini les hurlements aux retours des courses

Amazon va vous faciliter la vie, vous, responsable des achats. En effet, Amazon a créé des boutons connectés, pour faire ses courses d’une simple pression du doigt !

Le principe :

Ce sont des petites pastilles avec le logo d’une marque partenaire qui se collent sur la machine à café, le placard de la cuisine ou de la salle de bain… bref partout dans la maison.

Elles permettent à leurs utilisateurs de commander un unique produit, comme des capsules de café, un pack de bouteilles d’eau ou encore de la lessive d’une simple pression du doigt. Pour commander il vous suffit de presser le « dash buttons » pour que vos articles soient immédiatement commandés.

Un miracle que propose le géant du commerce en ligne.

Mais pas besoin de mettre hors de portée des enfants ou de vos animaux de compagnie taquins ces boutons, Amazon a tout prévu. une notification avec demande de confirmation est envoyée sur le téléphone des propriétaires de ces « dash buttons »

Lancés début avril ces interrupteurs intelligents permettent pour l’instant de commander 255 articles différents. Ils sont offerts gratuitement aux abonnés “Prime”, d’Amazon (un service payant qui leur permet, entre autre, d’être livrés gratuitement).

Après le bouton à la Française de Darty voici le bouton connecté à l’Américaine !

A vous d’appuyer maintenant !

[youtube width=”720″ height=”480″]https://www.youtube.com/watch?v=NMacTuHPWFI[/youtube]

 

THINK FORWARD – DECRYPTER LES TENDANCES CONSOMMATEURS

Etude : Les français et les objets connectés

Etude : Les français et les objets connectés

Le marché français des objets connectés pèsera 500 millions d’euros en 2016, selon Xerfi.

Réservés il y a encore quelques années aux technophiles avertis, les objets connectés sont en passe de révolutionner le quotidien de tous les Français.

Déjà, de grandes marques françaises se lancent sur le créneau et perçoivent le potentiel des objets connectés pour :

  • renforcer leurs relations clients
  • devenir une source précieuse de données
  • se réinventer et faire preuve d’innovation

Les objets connectés représentent un intérêt croissant pour les marques.

Mais que pensent les Français de ces fameux objets ?

Selon une étude qualitative réalisée par The Link, en décembre 2014, les Français sont de plus en plus avertis et réalistes face aux objets connectés. En effet 1 Français sur 2 sait de quoi il s’agit et seulement 7% n’en a jamais entendu parler.

A la question « à quel univers pensez-vous en premier ? », c’est le Multimédia qui arrive en tête avec 75%, puis la Maison avec 49% et enfin  23% pour l’électroménager.

On constate que la cible principale de potentiel acheteur est composée majoritairement d’hommes de 18 à 29 ans.

On distingue 5 typologies : 43% de curieux, 27% de dubitatifs, 11% de craintifs, 9% de réfractaires,  et seulement 10% se sentent enthousiastes.

Pour 89% du panel interrogé, « les objets connectés peuvent rendre des services intéressants » et 83% affirment que les objets connectés « vont s’ancrer durablement dans notre quotidien ». Cependant, ils peuvent être perçus comme un danger pour la santé (69% des interrogés) ou facteur d’une certaine intrusion dans la vie privée (76%).

Mais seulement 8% des Français ont l’intention d’acheter un objet connecté. Parmi eux, 59% le feraient pour équiper leur auto, 56% pour équiper leur maison, 52% pour une utilisation multimedia, et 47% pour surveiller leur santé.

 

THINK FORWARD – DECRYPTER LES TENDANCES CONSOMMATEURS

Payer ses courses en un clin d’oeil

Payer ses courses en un clin d’oeil

Ne plus attendre pendant de longues minutes pour payer ses courses en magasin, c’est ce que propose Toshiba. Même plus besoin de sortir sa carte ou son mobile (tellement 2014…) le paiement se fait sans carte, sans portefeuille, sans pièces, sans hôte de caisse, sans contact, sans mobile… Et pourtant ce n’est pas gratuit.

Une fois le cabas rempli des achats, une plateforme et une caméra vont scanner et peser vos achats. Un algorithme de sécurité permet de calculer le prix de vos courses. Pour le paiement, l’iris du client est scanné. Bien sûr il faudra avoir préalablement enregistré ses informations personnelles pour que le magasin puisse prélever le montant des achats sur le compte bancaire.

Touchless Commerce (c’est son petit nom) est pour le moment un prototype qui ne peut analyser que 10 articles mais permet d’ores et déjà de « payer » ses achats en 1 seconde et demie réduisant ainsi de 90% le temps de transaction. Bienvenu à l’achat one-blink en magasin.

UNE VIDEO 

Aujourd’hui 84% des français interrogés sur les données personnelles se disent inquiets de l’usage qui peut être fait de leurs informations. Peut-être que l’apparition de Touchless Commerce fera changer d’avis les plus impatients. 42% seraient prêts à accepter le suivi de leurs données personnelles contre des contreparties non financières, en l’occurrence le gain de temps.

 

Des solutions qui se multiplient avec WinCor laissent présager une diffusion prochaine d’une dématérialisation totale du paiement.

 

THINK FORWARD – DECRYPTER LES TENDANCES CONSOMMATEURS

Invitez-vous à la table de votre voisin

Invitez-vous à la table de votre voisin

Nous sommes tous déjà rentré chez nous un soir avec une délicieuse odeur de nourriture qui envahissait notre pallier. Malheureusement nous savions que le reste de coquillettes dans notre frigo ne pouvait pas avoir cette odeur…

Aujourd’hui grâce à Monvoisincuisine qui a vu le jour grâce au crowdfunding, il est possible de pouvoir enfin goûter les plats de son voisin. En entrant son adresse sur le site on découvre les voisins qui pourraient raviver nos papilles après toutes ces soirées coquillettes sans goût.

On commande parmi les plats proposés ce qui nous fait envie (et on paye bien sûr, quand même !). Le plus sympa est encore d’aller chercher soi-même le plat pour rencontrer notre cuisinier du jour même si il est possible de se faire livrer. Le site fonctionne avec des notations du cuisinier, si votre voisine du 5ème a voulu se venger en préparant un plat trop épicé, parce que vous aviez encore fait du bruit le weekend dernier vous pourrez lui mettre une mauvaise note…

La consommation collaborative de proximité permet de recréer des liens avec des inconnus croisés tous les jours. Une belle initiative pour permettre à certains qui n’ont pas le temps ou l’envie de manger et découvrir de bonnes choses qui ont été faites avec plaisir par d’autres. Les étudiants vont peut-être pouvoir adopter un autre régime alimentaire que les pizzas…

Pour tenter l’expérience c’est par ici

 

THINK FORWARD – DECRYPTER LES TENDANCES CONSOMMATEURS

Shaker c’est gagné avec Wechat

Shaker c’est gagné avec Wechat

Chaque année lors du CNY, le Chinese New Year, l’évènement le plus important dans le calendrier chinois. Les familles se sont réunies devant le célèbre show télé chinois, le CCTV New Year’s Gala, l’un des programmes incontournables pour chaque chinois pour fêter le passage à la nouvelle année.

 

Mais cette année, Wechat le réseau social aux 400 millions d’utilisateurs et CCTV se sont associés pour lancer le plus grand Hongbao digitale à la TV.  Attendez Hongba quoi ? Hongbao ce sont les fameuses  enveloppes rouges contenant de l’argent que chacun échange en famille ou dans l’entreprise pour célébrer la nouvelle année.

Pendant la diffusion en direct du CCTV show à 22h30  les deux entreprises ont lancé une énorme Hongbao digitale à la TV en utilisant la fonction Shake de WeChat. Plus de téléphones étaient secoués en même temps plus le Hongbao distribué était important.

 

En 5 minutes : plus de  11 milliards de Shake ont été enregistrés Rien que ça…

 

Cet événement, au-delà de l’impact publicitaire pour les deux entreprises démontrent le goût des chinois pour le digital, le mobile et le jeu. Les traditions séculaires peuvent être mises au goût du jour pour séduire les nouvelles générations.

Cet exemple constitue pour nous, observateurs occidentaux, un fait révélateur des singularités de la culture chinoise et nous apportent des éléments précieux pour mieux comprendre ce marché et ses consommateurs.

 

Pour en savoir plus sur notre Book

Contactez-nous
ou par e-mail