Vous allez aimer prendre le Métro

Vous allez aimer prendre le Métro

Aux Pays-Bas, l’agence de design d’Edenspiekermann a développé un affichage LED le long de  la plate-forme d’embarquement qui fournit des informations en temps réel sur le wagon et les conditions de circulation.

L’affichage a pour but de donner toutes les informations aux voyageurs afin qu’ils puissent attendre le métro là où le wagon sera le moins encombré. Le service va plus loin en faisant la distinction entre la première et la deuxième classe mais aussi sur les wagons susceptibles de pouvoir accueillir au mieux les vélos, les fauteuils roulants et autres poussettes.

Edenspiekermann est une agence de stratégie par le design. Une bande verte signifie qu’il y a des places disponibles, une bande jaune indique que le wagon est assez encombré et une bande rouge signifie qu’il est complet.  Le projet a rencontré un grand succès à Den Bosch la première station où il avait vu le jour et va être appliqué à d’autres gares dans les années à venir.

Pour en savoir plus sur le projet, vous trouverez des informations ici.

Axa Lab pour innover dans la Silicon Valley

Axa Lab pour innover dans la Silicon Valley

L’assureur français ouvre un Axa Lab à San Francisco. Située à proximité de la Silicon Valley, cette structure de veille a vocation à détecter les dernières tendances du web, à renforcer la culture numérique au sein du groupe et à initier des projets pilotes. Le Lab identifiera aussi les startups et les talents avec lesquels Axa pourrait travailler. A sa tête, Axa a nommé Guillaume Cabrère qui a été membre du comité exécutif de Duke / Razorfish et directeur de la DDB Digital University.

Suite à l’émergence du digital dans la consommation des ménages, le leader international des assurances Axa a décidé d’implanter un laboratoire (« Lab ») au coeur de l’industrie des nouvelles technologies : la Silicon Valley (San Francisco).

Avant-gardiste dans son secteur, Axa souhaite développer sa transformation digitale avec son Lab, qui à 4 principales missions :

connecter l’entreprise avec les entreprises leaders du secteur de la technologie dans le but de devenir des partenaires,

détecter les tendances émergentes, identifier les start-ups et les nouveaux talents,

appliquer de nouvelles formations dans la Silicon Valley,

lancer des pilotes en tests avant leur déploiement dans plusieurs pays.

Qwartz réunit digital et physique

Qwartz réunit digital et physique

Qwartz est le nouveau centre commercial entièrement connecté qui résistera peut être à la vague du e-commerce. Début avril, il a été inauguré à Villeneuve-la-Garenne (Hauts-de-Seine).

Situé sur les bords de Seine, près de Saint-Ouen, cet ensemble commercial de 165 boutiques formalise la vision cross-canal.

Parcours numérique
Le promoteur de centres commerciaux a sollicité plusieurs agences pour faire entrer le numérique dans ce temple de la consommation qui s’étend sur 86 000 mètres carrés. Fullsix, agence digitale a développé un « parcours numérique interactif et ludique » et créé sa page Facebook 3 mois avant l’inauguration, le Cube, centre de création numérique, situé à Issy-les-Moulineaux a beaucoup apporté au sujet de la gamification du shopping, Raymond Interactive, agence spécialisée dans la digitalisation des points de vente de Saguez & Partners, est intervenue pour concevoir des animations 3D. Car le numérique est, ici, utilisé pour compléter l’offre de magasins, apporter une batterie de services et animer le mall

Parmi la quinzaine de grandes enseignes figurent Carrefour , avec un nouveau concept d’hypermarché, Primark, le trublion irlandais de la mode discount, Marks & Spencer, de retour en France, Kiabi et Sephora. Ces poids lourds doivent attirer un client au profil populaire issu d’une zone de chalandise d’un million d’habitants. Le centre commercial les guidera grâce au service de géolocalisation embarqué sur l’application Qwartz, à télécharger sur son smartphone. En complément, le promoteur a créé une cité du e-commerce. Géré par Rueducommerce. com, cet espace rassemble huit bornes pour acheter en ligne ce que le centre commercial ne propose pas.

Un restaurant chinois servi par des robots

Un restaurant chinois servi par des robots

Dans un restaurant futuriste de l’est de la Chine, des machines s’affairent aux fourneaux, tandis que des robots sur roulettes apportent aux clients les raviolis et les légumes frits qu’ils ont commandés.

Cette petite échoppe, qui a ouvert la semaine dernière à Kunshan, dans la province du Jiangsu, propose des plats emblématiques de la cuisine régionale mais le service, lui,  est assuré par des robots.

Deux robots accueillent la clientèle dès l’entrée avec quelques chaleureuses formules de politesse, et quatre androïdes de petite taille apportent ensuite à chaque table les plats, soupes et bols de riz, posés sur des plateaux.

En cuisine, on trouve deux imposants robots au torse bleu et dotés de grosses ampoules rouges clignotantes en guise “d’yeux” : l’un est en charge des fritures, tandis qu’un autre se consacre à la confection des raviolis et autres bouchées fourrées. Ils sont approvisionnés en ingrédients par une poignée d’employés humains… lesquels s’occupent également de préparer les plats plus sophistiqués.

M. Song, patron de l’établissement, a indiqué au quotidien local Xiandai Kuaibao que chacun des robots coûtait environ 40.000 yuans (4.860 euros) – soit peu ou prou l’équivalent du salaire annuel d’un employé en chair et en os.

Plus de robots en Chine qu’au Japon. Les coûts de main d’œuvre ont connu de fortes hausses au cours des dernières années en Chine, encourageant les entreprises du secteur manufacturier à accélérer les processus d’automatisation. En conséquence, la Chine a surpassé l’an dernier le Japon comme premier pays consommateur de robots industriels.

 

 

RueduCommerce descend dans les gares avec des bornes de shopping

RueduCommerce descend dans les gares avec des bornes de shopping

Le e-commerçant a installé ( RueduCommerce )  6 bornes de shopping dans des boutiques Relay de gares parisiennes. Elles proposent aux clients une centaines de produits, renouvelés fréquemment, avec une navigation et un mode de paiement “fluide”, promet le cybermarchand. Une fois acheté, le produit peut être retiré 2 ou 3 jours après au Relay.  A terme, Rue du Commerce cible d’autres lieux publics, comme les aéroports ou les hôpitaux.

Rue du Commerce étudie grandeur nature, pendant 6 mois, une nouvelle forme de débouché pour le e-commerce: les bornes tactiles de shopping en ligne, dans une demi-douzaine de gares SNCF.  Les bornes sont implantées gare de l’Est, gare Montparnasse, gare Saint- Lazare, gare de Lyon, gare du Nord et gare d’Asnières-sur-Seine.

Albert Malaquin, Président Directeur Général de RueduCommerce et ses collaborateurs s’expriment sur le sujet :

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=D-4Qr_lDgcQ[/youtube]

McDonald’s lance une app à réalité augmentée à utiliser avec ses frites

McDonald’s lance une app à réalité augmentée à utiliser avec ses frites

La marque mythique a imaginé une application, à l’occasion de la Coupe du Monde 2014, de réalité augmentée qui permet de jouer au foot avec ses frites. 

McDonald’s a lancé une campagne d’envergure appelée GOL! qui intègre toute la communication de la marque pour la World Cup.

La marque a développé une application que vous pouvez utiliser avec vos frites. Il suffit de scanner le logo sur la barquette pour faire apparaitre un jeu en réalité augmentée

Penalty, coup franc au dessus d’un mur de frite virtuel, à vous d’égaler le score d’un Brésil-Allemagne et de partager vos exploits avec vos amis sur les réseaux sociaux.

 

[youtube width=”720″ height=”480″]http://www.youtube.com/watch?v=ttUb0bIecao[/youtube]

 

Pour télécharger l’application McDonald’s, c’est par ici !

Créez votre propre t-shirt avec UTme!

Créez votre propre t-shirt avec UTme!

La marque japonaise de prêt-à-porter Uniqlo a lancé UTme!, un nouveau service pour ses clients japonais qui laisse à l’utilisateur le loisir de créer son propre modèle de t-shirt.

Après l’avoir créé et customisé à sa guise sur son smartphone, le client peut le commander depuis l’application du même nom pour 19 dollars. Il peut ensuite recevoir le colis chez lui directement, ou bien le récupérer dans un des magasins de la chaîne.

Une manière facile et ludique de créer un vêtement original et 100% personnalisé !

Site web de l’application: http://utme.uniqlo.com/

Comprendre 11 langues en un click avec ReShare

Comprendre 11 langues en un click avec ReShare

Avec l’application ReShare, il est désormais possible de trouver un article de presse traduit en plus de dix langues différentes.

Développée par Conyac, une communauté basée sur le principe du crowdsourcing, ReShare met en relation des traducteurs et des lecteurs qui notent ceux-ci : plus le traducteur sera noté positivement et sera partagé sur les réseaux sociaux, plus de points il recevra dans l’application et gagnera en notoriété. Quant aux lecteurs, cela leur permet de trouver facilement la traduction quasi instantanée d’un article de presse étrangère.

Lien de l’application sur Google Play: Global News Reader “Reshare”

En Lettonie, des taxis solidaires des cyclistes

En Lettonie, des taxis solidaires des cyclistes

Alors que la plupart des pays ne font qu’encourager leurs populations à prendre le vélo plutôt que les transports en commun, en Lettonie la société Baltic Taxi est allée plus loin. Elle a mis en place un dispositif d’assistance pour tous les cyclistes surpris par une averse ou un pneu crevé sont pris en charge par un taxi dans les 15 minutes sans que celui-ci ait à payer de charge supplémentaire. De quoi oser le deux roues en ville !

Site web officiel: baltictaxi.lv